mercredi 19 mai 2010

Visa pour les Etats-Unis : épisode 2

Au bout du compte, je crois que j'aurais préféré ne pas avoir de nouvelles du processus d'immigration, si celles-ci sont mauvaises. Rien de très alarmant...mais il semble que l'on ait omis de signer l'un des documents envoyés et que nous soyions du coup, toujours à la case départ. La situation est d'autant plus complexe que cette information a été envoyée chez mes beaux-parents, qui sont en France pour l'instant, et pour un mois encore. C'est donc une amie, chargée de relever le courrier là-bas, qui nous a fait part de cette nouvelle. Mais pourquoi leur envoyer le dossier ? Et bien tout simplement car il nous fallait indiquer une adresse sur le territoire américain,et qu'actuellement nous habitons toujours en France... J'ai donc contacté l'orthophoniste qui part en congé maternité dans le Jura, histoire de ne pas passer à côté de cette occasion de travailler si je suis coincée ici encore un certain temps.

dimanche 16 mai 2010

Recluse chez mes parents ad vitam aeternam ?

Aucunes nouvelles de l'immigration. J'ai bien peur de devoir rester en France un certain temps. A vrai dire ce qui m'effraie le plus c'est de revenir chez mes parents plusieurs mois avant de pouvoir partir. Et aussi de ne pas accepter de poste pour le cas où je reçoive le visa à la dernière minute. Que faire ? Rester chez mes parents sans plan B et m'ennuyer et être prête à partir à tout moment ? Ou accepter un remplacement de congé maternité chez une orthophoniste du Jura et m'engager pour une durée déterminée pendant laquelle je ne peux plus partir ? J'ai trouvé une annonce aujourd'hui qui offre un remplacement de début Juillet au 1er Novembre. Visiblement ils n'ont trouvé personne à ce jour et cela me tente un peu. Mais il est trop tôt pour s'engager, tant que je n'en sais pas plus sur cette histoire d'immigration. A cela s'ajoute un peu de découragement : si mon mari part début Août, et que je suis bloquée en France jusqu'en Novembre, cela change tous mes plans pour les fêtes de Noël et il va me manquer horriblement.

jeudi 13 mai 2010

Visa pour les Etats-Unis : épisode 1

Jura
Et voilà ! J'ai reçu aujourd'hui le récépissé d'envoi de recommandé international, preuve du dépôt de mon dossier de demande de visa à Chicago. Jusqu'à présent, tout se présente plutôt bien, avec néanmoins une inconnue de taille : les délais pour recevoir ce visa. Combien de temps cela va-t-il prendre ? Mystère. Les autorités américaines précisent qu'il faut "de deux à neuf mois" de délai pour obtenir le sacro-saint papier. On est au mois de mai : pas sûr que je puisse partir début Août. Et quand bien même, j'imagine très bien le prix des billets d'avion achetés à la dernière minute en pleine période de vacances d'été... Que de chemin parcouru depuis les premiers projets l'an passé, de "peut-être" partir un jour aux Etats-Unis si l'occasion se présente ! Que d'hésitations et de pas en arrière, d'espoirs et d'excitation : s'expatrier n'était pas exactement mon but premier, et s'il avait fallut choisir une destination, cela n'aurait sans nul doute pas été les Etats-Unis, loin s'en faut. Mais le choix s'est imposé de lui même. Il existe un moment où la vie privée l'emporte sur le reste, et la promesse d'un bonheur à deux renforce vaillamment les projets professionnels les plus audacieux. Pour l'heure, j'ai mon nouveau passeport, preuve de mon nouveau statut de femme mariée, qui, je dois bien l'avouer, me file un sacré coup de vieux.