mardi 19 avril 2011

Se faire soigner aux Etats-Unis

Le système de santé ici est bien différent de la France. Pas de couverture maladie pour tous, des soins à des prix exorbitants, des docteurs riches à millions, mais une qualité indiscutable. J'ai eu mon premier rendez-vous chez le médecin hier. Je suis particulièrement privilégiée, car mon assurance maladie (qui est l'une des meilleures aux Etats-Unis) ne me fait payer que 25 dollars par visite (une sorte de franchise à ma charge), et le reste est payé au médecin directement par l'assurance (un genre de tiers-payant, mais qui correspond plutôt à un dixième-payant, car le prix d'une consultation avoisine les 250 dollars...). J'ai eu l'impression d'aller à l'hôpital, pour la simple et bonne raison que le médecin est entouré ici d'un bataillon d'employés, de secrétaires médicales, et d'infirmières. Pas moins de 6 personnes se sont occupées de moi, entre la réceptionniste, l'infirmière d'entrée (qui pèse, mesure, prend la tension), l'infirmière qui établit une brève anamnèse et relève la plainte, le médecin, l'infirmière qui fait la prise de sang, et la secrétaire médicale de sortie. A coté de ça, nos bons vieux médecins généralistes qui réceptionnent les appels téléphoniques eux-mêmes semblent souffrir de pauvreté aigüe. Il y a beaucoup de bons côtés à ce système, surtout lorsqu'il s'agit de qualité de soin : je n'ai pas eu cette désagréable impression, comme parfois, que l'on veut que je parte le plus vite possible pour rentabiliser la journée et recevoir plus de patient. Je n'ai pas eu ce goût amer de soins à la va-vite, où le médecin nous reçoit à peine dix minutes. J'ai fait une prise de sang sur place, sans avoir besoin de me déplacer ensuite dans un laboratoire. J'ai eu l'impression d'un système efficace, rapide, rodé, et bien entendu, excessivement cher. Lorsqu'on a une assurance de santé comme moi, la chance nous a sourit et l'on peut se permettre de se faire soigner, d'aller chez le médecin pour un rhume, d'utiliser le système sans se soucier des dépenses. Je crois même que les soins dans les cas graves, tels que les hospitalisations, sont complètement pris en charge et que je ne dois même pas débourser un dollar. La grande question que cela soulève, c'est qui bénéficie d'une qualité de soin pareille aux États-Unis ? Malheureusement pas grand monde, en pourcentage de la population. Seuls les quelques privilégiés (ce qui exclue les classes moyennes) et les personnes bénéficiant de soins payés par le gouvernement (personnes handicapées, enfants ou personnes à très faible revenus qui sont couverts par Medicaid, certaines personnes âgées qui sont couvertes par Medicare) peuvent dans la réalité profiter de ce système, mais beaucoup en sont exclus. J'ai une amie ici, qui, malgré une situation financière correcte, ne peut pas se payer d'assurance santé pour elle et ses trois enfants. Comment fait-elle ? Elle espère que rien de grave ne se produise, et elle paye quelques consultations de médecin à plein tarif. Car il faut bien se rendre compte d'une chose : les prix des assurances santé sont souvent supérieurs au salaire mensuel des familles, et il n'est pas possible de débourser plusieurs milliers de dollars par mois pour être couvert. Du reste, même si je suis très chanceuse de bénéficier d'une excellente couverture maladie (grâce au travail de Logan à l'Université), il n'en demeure pas moins vrai que je suis sceptique sur le bien-fondé de ce système qui exclue les plus pauvres. Comment-est-il possible qu'un pays si riche ait des disparités de revenus si importantes ? Notre bonne vieille caisse primaire d'assurance maladie a de nombreux défauts, loin s'en faut, mais j'ai quand même l'opinion d'une plus grande égalité de soin en France. Il faut que je me fasse une raison : j'ai déménagé dans un pays riche, ce qui ne veut pas dire que tout le monde en profite...

4 commentaires:

  1. Bonjour, je me présente je m'appelle Antoine j'ai 16 ans et depuis tout petit je suis fasciné par les Etats Unis. Je rêve d'y vivre et je penche plus pour Philly. Je ne suis pas comme tous ces ados qui veulent à tout prix partir à NYC ou Miami ou encore SF. Pour ma part c'est l'ensemble du pays qui m'intrigue et pour lequel j'éprouve énormément d'admiration.
    Mais après avoir lu votre article sur le système de la sécurité sociale américaine, je me pose encore plus de questions que d'habitude. Mes parents me disant beaucoup que juste une nuit à l’hôpital pourrait me coûter un mois de salaire me tente de changer d'avis pour aller vivre au Quebec (je garde l'esprit de l'American way of life !).
    Mais j'ai lu plusieurs fois votre article et je me pose encore beaucoup de questions à propos de ce système. J'aimerai en discuter avec vous par email pour que je puisse un peu mieux comprendre "la chose".
    Voici mon adresse mail : antoinechiletti@yahoo.fr
    J'attends votre réponse avec impatience !

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui est malheureux cest que il existe des familles qui travaillent à temps plein avec deux ou trois travails (comme en plaisanter si bien Bush)qui ont pas les moyens de se faire soigner et meurent dans les salles d'attente des hopitaux. Voir le film Sicko de Micheal Moore pour plus d'info. En ce qui concerne l'économie, je crois avoir entendu que Obama venait de terminer de payer sa dette étudiante :) The American Dream or nightmare ?

    RépondreSupprimer
  3. De la même façon que beaucoup de gens n'ont pas accès à des soins de qualité en france...il y a de la misère partout, et les inégalités sont plus marquées aux usa que chez nous (même si bon, il n'y pas de quoi se vanter non plus quand on voit la misère que connaissent beaucoup de français...) Concernant la dette étudiante, le système universitaire est très différent de ce qu'on connait, mais pour ce qui concerne Obama, je doute qu'il ait fini seulement récemment de payer ses dettes...voir sa déclaration d'impôts!

    RépondreSupprimer
  4. J'imagine que Obamacare va être l'une des plus grosse évolution du système de santé us et qu'il permettra à tous l'accès au soin, ce qui vraiment serait bien

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)