jeudi 20 octobre 2011

Falling for fall




L'automne est arrivé, a recouvert la Pennsylvanie d'un manteau de feuilles multicolores ; les citrouilles, les squashs  et autres cucurbitacées s'exposent sous les porches des maisons. Ici, l'automne est une belle saison, l'humidité disparaît et les températures, douces, apportent un peu de répit après un été torride et un printemps pluvieux. Les parcs nationaux accueillent de nombreux randonneurs : les feuillages offrent un paysage à couper le souffle. Les érables rougissent et le maple syrup ne sera plus récolté avant la fin de l'hiver et le début du printemps. Le Canada n'est pas le seul pays producteur de sirop d'érable : il existe des exploitations forestières d'érables en Pennsylvanie. Pumpkin par-ci, pumpkin par-là, la citrouille fait partie de cette belle saison, en tarte, en soupe, en gratin, au petit déjeuner, déjeuner, et dîner. La pumpkin-pie, aux mille épices (gingembre, vanille, cannelle, clou de girofle, noix de muscade, et parfois même anis) s'affiche au menu des restaurants. Partout il est possible de déguster de la citrouille : du muffin à la citrouille de Dunkin Donuts, aux bagels à la citrouille du New Jersey, la citrouille est partout, et chaque famille en achète. Il faut dire qu'Halloween approche, et qu'Halloween sans citrouille, c'est un peu comme Thanksgiving sans dinde, Noël sans foie gras, ou Pâques sans chocolats. Pumpkin est même un petit surnom affectueux que les parents utilisent avec leurs enfants, un équivalent de notre "mon p'tit chou"... face de chou ou face de citrouille (et je ne parle pas de "face de patate"), les légumes sont apparemment de petites choses mignonnes. Soit. Vive l'automne mes chers petits brocolis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)