vendredi 17 février 2012

Ces Mad Men paresseux


Clips commerciaux et autres slogans publicitaires envahissent la radio, les magazines et la télévision aux Etats-Unis. Rien de bien différent me direz-vous de ce que l'on connaît déjà sur le vieux continent. Effectivement, rien de bien différent car les slogans qui marchent en France marchent aussi très bien outre-atlantique. Les publicitaires des grandes firmes internationales ne se foulent pas trop pour trouver des accroches accrocheuses et des phrases-chantonnées itératives qui se fixent très facilement dans notre mémoire. Une fois l'idée trouvée, elle est simplement traduite d'une langue à l'autre. L'Oréal ? Parce que vous le valez bien, ou L'Oréal, because you're worth it. Prends-soin de toi, Garnier. Ou Garnier, Take care. Swiffer attrappe poussière, est révolutionnaire. Ou Swiffer, Revolutionize the way you clean. On pourrait en citer bien d'autres. Parfois même, certaines firmes ne traduisent même plus leurs slogans. Si l'on pense à la chaine de restauration rapide Mc Donald's, il me semble bien que leurs publicités en France incluent le très fameux slogan I'm lovin' it. (et plus récemment : venez comme vous êtes). Et puis, pas beaucoup de dépaysement en ce qui concerne les produits proposés. Pampers, Starbucks, Domino's pizza, Coca-Cola, Barbie... tout ce que la France a, les Etats-Unis l'ont (et l'exportent). A la limite, on peut se targuer de pouvoir manger exactement le même hamburger aux quatre coins du monde, de déguster son soda sur n'importe quel continent et d'utiliser partout son personal computer ou son mac créé par des cerveaux américains. J'en entends déjà qui surfent sur des mouvements anti-mondialisation, saupoudrés d'une bonne dose d'anti-américanisme primaire...et je conçois que préserver sa culture, sa langue et son identité soit primordial. Mais après tout, la Vache Qui Rit (The Laughing Cow) et le Babybel sont également partout, du désert du Sahara à l'Asie, en passant par l'Amérique du Sud et le Pacifique. La France exporte aussi sa "culture" ! (même si bon, on ne peut pas trop parler de culture lorsqu'on parle de vache qui rit, qui est faite dans le Jura avec de vieux restes de comté trop mauvais pour être vendu). Le vin français, le bon saucisson d'Auvergne, les mille-et-un fromages, le gâteau basque, la tarte au maroilles, le gratin dauphinois, les bêtises de Cambrais, le cassoulet  de Castelnaudary, la  crème de marron de l'Ardèche Clément Faugier...il me faudrait des années pour citer toutes ces bonnes réjouissances franco-françaises. Et pas besoin des services de ces Mad Men pour me vendre des bons produits français...je donnerais n'importe quoi pour une bonne tartine de rillettes du Mans sur une baguette croustillante, avec un bon verre de vin du Jura.