lundi 18 mars 2013

Le compte à rebours est lancé...

Trois mois. Précisément trois mois avant notre retour en Pennslyvanie. Cette année à Paris se révèle pleines de bonnes surprises, d'accomplissement professionnel, de belles rencontres, de visites inoubliables, de régal du palais et de sorties culturelles en tout genre. Point de temps pour l'inaction, le planning est rempli -surchargé- et les heures et jours parisiens commencent à être comptés. Départ le 19 Juin 2013, et retour au pays de l'oncle Sam. Voilà pour les certitudes. En ce qui concerne les incertitudes, ou les éléments en cours de négociation, point d'information sur mon retour à l'université -yet-, mais une probable réponse prochaine sur les possibles assistantship positions. Logan va retrouver lui-aussi les bancs de la fac, ou plutôt les estrades et l'enseignement, et tous ses (chers) étudiants et tout le toutim. Difficile de dresser la liste de ce qui va me manquer, certaines choses c'est sûr, certaines personnes assurément. La famille et les amis forcément, mais aussi toutes les nouvelles connaissances que cette (courte) année m'aura permis de rencontrer. 
Il y a un an, nous emménagions dans notre petite four-square house sur la 4ème rue. Une parenthèse parisienne plus tard, il va bientôt être temps de refaire nos valises... J'ai presque envie de retenir ces mois à venir, d'en profiter au maximum, de ne pas laisser filer les minutes et les secondes qu'il me reste entre le doigts mais d'en faire quelque chose de positif. Je n'ai pas envie d'être nostalgique par rapport à ce départ, mais il me reste toujours dans la gorge une petite boule d'amertume d'être constamment partagée entre deux vies et deux continents...
Et pourtant. Quelle belle aventure nous partageons depuis 2008 ! Pas le moindre regret, juste de beaux souvenirs en tête et des tas de nouvelles têtes rencontrées. Si je dois retenir quelque chose de cette expérience, c'est bien l'ouverture de soi-même sur un nouveau monde et une nouvelle culture, culture beaucoup plus complexe et mystérieuse que les clichés que l'on a sur le continent américain. Les américains sont sociaux, aimables et extrêmement chaleureux. Quand j'y pense, il me tarderait presque de retrouver notre bon vieux Lewisburg et ses habitants au sourire indéfectible...
Entre la Pennsylvanie et la France mon coeur balance, et je vais m'attacher à faire que ces derniers mois soient tout simplement inoubliables. Starting right now.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)