lundi 18 mars 2013

Le compte à rebours est lancé...

Trois mois. Précisément trois mois avant notre retour en Pennslyvanie. Cette année à Paris se révèle pleines de bonnes surprises, d'accomplissement professionnel, de belles rencontres, de visites inoubliables, de régal du palais et de sorties culturelles en tout genre. Point de temps pour l'inaction, le planning est rempli -surchargé- et les heures et jours parisiens commencent à être comptés. Départ le 19 Juin 2013, et retour au pays de l'oncle Sam. Voilà pour les certitudes. En ce qui concerne les incertitudes, ou les éléments en cours de négociation, point d'information sur mon retour à l'université -yet-, mais une probable réponse prochaine sur les possibles assistantship positions. Logan va retrouver lui-aussi les bancs de la fac, ou plutôt les estrades et l'enseignement, et tous ses (chers) étudiants et tout le toutim. Difficile de dresser la liste de ce qui va me manquer, certaines choses c'est sûr, certaines personnes assurément. La famille et les amis forcément, mais aussi toutes les nouvelles connaissances que cette (courte) année m'aura permis de rencontrer. 
Il y a un an, nous emménagions dans notre petite four-square house sur la 4ème rue. Une parenthèse parisienne plus tard, il va bientôt être temps de refaire nos valises... J'ai presque envie de retenir ces mois à venir, d'en profiter au maximum, de ne pas laisser filer les minutes et les secondes qu'il me reste entre le doigts mais d'en faire quelque chose de positif. Je n'ai pas envie d'être nostalgique par rapport à ce départ, mais il me reste toujours dans la gorge une petite boule d'amertume d'être constamment partagée entre deux vies et deux continents...
Et pourtant. Quelle belle aventure nous partageons depuis 2008 ! Pas le moindre regret, juste de beaux souvenirs en tête et des tas de nouvelles têtes rencontrées. Si je dois retenir quelque chose de cette expérience, c'est bien l'ouverture de soi-même sur un nouveau monde et une nouvelle culture, culture beaucoup plus complexe et mystérieuse que les clichés que l'on a sur le continent américain. Les américains sont sociaux, aimables et extrêmement chaleureux. Quand j'y pense, il me tarderait presque de retrouver notre bon vieux Lewisburg et ses habitants au sourire indéfectible...
Entre la Pennsylvanie et la France mon coeur balance, et je vais m'attacher à faire que ces derniers mois soient tout simplement inoubliables. Starting right now.

dimanche 3 mars 2013

Trois jours à Vienne

Es war echt wunderschön. Vienne est une ville magnifique, où un palais succède à un autre, où l'histoire riche se découvre dans ses mille musées, où l'influence d'Europe centrale est visible partout. Carrefour entre l'est et l'ouest, petit pays aux paysages diversifiés, l'Autriche est une must-see destination  et sa capitale en est un bon exemple. Que faire en trois jours à Vienne ? 
la Bibliothèque Nationale
Il faut visiter certains des nombreux musées (Mumok, Palais du Belvédère et ses tableaux de Klimt, le musée Sissi, la Bibliothèque Nationale, le musée Leopold, le musée d'art baroque), le centre-ville en lui même avec la cathédrale Saint-Etienne, l'Albertinaplatz, et le centre piéton. On n'oublie pas les palais grandioses, le château de Schönbrunn aux beaux jours, les appartements impériaux...
Il faut aussi se plonger dans la gastronomie viennoise, avec ses bons et ses moins bons cotés : ne surtout pas rater les cafés et chocolats viennois, l'apfelstrudel, la linzertorte, la sachertorte, les escalopes viennoises (pour les amateurs de nourriture -qui nourrit bien-), les spécialités des pays limitrophes, et notamment un bon goulasch hongrois, les spécialités croates...
Nos adresses préférées : pour un petit budget, le restaurant "Le Bol" (Neuer Markt 14). Pour un peu plus de spécialités autrichiennes, le restaurant du MAK (Stubenring 5) nous a épatés. Pour un peu plus d'exotisme, le Kornat (Marc-Aurel Strasse 8) est un restaurant de poissons et fruits de mers croate qui nous a beaucoup plu. Pour ce qui est des cafés, l'incontournable cafe Sacher est bien, mais un peu trop cher et très fancy. Vous pouvez goûter la sachertorte qui est un gâteau au chocolat fourré à la confiture d'abricots...infiniment célèbre mais pas si extraordinaire que l'on le voudrait. La pâtisserie Demel (Kohlmarkt 14) est beaucoup plus impressionnante avec ses tartes, mousses et strudels.
Le strudel aux pommes

Le museum quarter
Le palais du Belvédère
La sachertorte
Et puis il a été tout simplement agréable d'être entourés de la langue allemande, avec ses petites spécificités autrichiennes (GrüB Gott pour dire bonjour, Pfiat Gott pour dire au revoir) et son petit accent avec parfois ses "r" roulés et sa prosodie entraînante... Vienne est une capitale européenne à l'histoire riche, son nom évoque la dynastie des Habsbourg et la princesse Sissi et c'est aussi une ville où les transports en communs sont efficaces et abordables. En bref, une très bonne destination pour un long weekend ou une semaine !