dimanche 7 juin 2015

Le compte à rebours a commencé

Plus que quelques semaines, et nous serons finalement de retour en France ! Il m'est encore difficile de réaliser que cette date s'approche dangereusement. Et pourtant, notre locataire emménage bientôt dans notre maison, j'ai quelques entretiens d'embauche planifiés pour début Juillet, les billets d'avion sont réservés, la demande de visa pour Logan a été déposée à l'ambassade de France à Washington, et il ne  nous reste plus qu'à penser à faire tenir à nouveau notre vie dans deux valises. Tours, nous voilà. Nous allons emménager dans un appartement au centre-ville, à deux pas de la place Plum, à deux pas du bureau de Logan et à distance indéterminée de mon potentiel emploi. A peine arrivés, nous repartons aussi sec en Crète (j'ai hâte !) pour une petite semaine, avant d'entamer un mini tours de France pour voir la famille. Il est possible que je commence à travailler le 1er Août. Ou pas. A vrai dire mon planning de l'été est encore un peu flou, et il n'est pas facile d'y caser tout le monde. Je sens déjà que va recommencer le casse-tête frustrant de la vie en France, où l'on sait que le temps nous y est compté, et où chacun veut nous rendre visite, veut que nous lui rendions visite, le tout en harmonie avec le planning de l'Université et les excursions du weekend, les demandes et besoins des étudiants, et (je l'espère !) mon tout nouveau job. Alors stay tuned, il est possible que j'en sache bientôt un peu plus à ce sujet, en fonction du résultat des entretiens d'embauche. En attendant, je commence déjà à saliver à qui mieux mieux, m'imaginant les petits déjeuners typiquement français et autres réjouissances gustatives que je vais m'enfiler. A moi les croissants, les pains aux raisins, la baguette croustillante, le beurre à la fleur de sel, les macarons, les mille-feuilles, les plats aux lardons, les spécialités de Franche-Comté, les spécialités fromagères (raclette, tartiflette, morbiflette, fondue), la crème de marron, les rillettes, le pâté, le saucisson... La liste complète me prendrait sans doute la journée ! Je me rends compte que la gastronomie française me manque presque autant que la vie en France. Alors je salive, je salive, et j'attends (presque) patiemment. 


3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait une faute de frappe et je ne savais pas comment corriger. Du coup j'ai effacé le commentaire.
    Donc je te disais : "Tu as raison la gastronomie française est la meilleure au monde. Je vais attendre avant de te rendre visite, ton emploi du temps sera chargé. J'espère juste qu'on se verra avant fin 2015, je t'amènerai du Saint-Nectaire!

    BIZ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, on va tout faire pour se voir au plus vite! le saint-nectaire, je prends!! Des bises!

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)