lundi 26 décembre 2016

Noël sous les palmiers


Le père Noël est venu, les bras chargés de cadeaux de trois continents différents. Le plus gâté a bien sûr été Amaury, en tant que premier petit-enfant et premier neveu du coté de son père. Les estomacs se sont bien remplis, même si la météo ne laissait pas penser que nous étions au mois de Décembre. Même en adaptant les menus aux produits locaux (mangues, ananas et noix de coco), l'esprit de Noël était un peu entaché par les 27° affichés au thermomètre et le grand soleil de la journée. Noël sous les cocotiers, c'est un concept déroutant mais qui a ses avantages. Avantage numéro 1 : pas besoin de se demander si on va porter un collant (ou pas) sous sa robe de réveillon. Ce sera sans. Avantage numéro 2 : le père Noël passe directement par la porte d'entrée, car il n'y a pas de cheminée dans les maisons de Floride. Les cubains accrochent d'ailleurs une énorme fausse clé à leur porte d'entrée pour que le gros bonhomme puisse entrer sans problème, malgré la serrure. Avantage numéro 3 : il est possible de réveillonner dehors, à onze heures du soir, sans gilet et sans manches. Avantage numéro 4 : du coup impossible d'hésiter entre les boissons avec et les boissons sans glaçons. Les glaçons sont indispensables. Avantage numéro 5 : le sapin de Noël est, par obligation, un faux sapin en plastique, qu'il ne faut pas arroser et qui ne perd pas ses épines. Avantage numéro 6 : il est possible d'utiliser les citrons verts qui poussent dans le jardin, sans avoir besoin de les importer de très très loin (pratique, pour les mojitos !). Avantage numéro 7 : les gosses peuvent se balader à moitié les fesses à l'air, sans que les parents se débattent pour leur mettre des gants/écharpe/manteau/chaussures/chaussettes pour aller dehors. Avantage numéro 8 (sans doute le meilleur !) : on peut aller à la plage, le jour de Noël, et ça, ça n'a pas de prix...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)