mercredi 2 mars 2016

Petit tour du monde du congé maternité


Quel bonheur de vivre une grossesse en France, et de bénéficier des avantages du congé maternité français ! Il serait facile d'oublier la chance que l'on a, françaises, à pouvoir prendre seize semaines payées pour pouponner et se remettre d'un accouchement. Aux Etats-Unis, il n'existe pas de congé maternité universel. Il existe bien un Medical Leave of Absence de trois mois, non payé, et non spécifique à la maternité (souvent pris dans le cas d'une maladie grave), mais les congés maternité à proprement parler se négocient au cas par cas avec l'employeur, bien souvent sans être payés. Je connais de nombreuses mamans américaines qui ont travaillé jusqu'au jour de l'accouchement, et qui sont retournées travailler au plus vite après la naissance (peut-être pas cinq jours après, comme Rachida Dati, mais néanmoins assez vite). Certaines structures offrent douze semaines de congé maternité payé : les écoles, certaines institutions publiques, et certaines boites privées. En faisant un petit tour du monde des différents congés maternité, on se rend compte finalement que la France est correctement lotie, mais que d'autres pays la dépassent de loin. En tête du podium, la Suède (voir l'article du Huffingtonpost ici), avec ses 56 semaines de congé maternité payé. Suivie de la Croatie, avec 24 semaines de congé payé. Loin derrière, la France, avec ses 16 semaines payées, et enfin, en bas de tableau, les Etats-Unis. C'est donc un véritable combat qui reste à mener sur le sol américain : un congé maternité fédéral, qui garantirait à la jeune maman un véritable revenu pendant un temps limité sans risquer de perdre son emploi. Beaucoup de choses restent à faire, et je ne suis pas sûre que les élections qui approchent au pays de l'Oncle Sam puissent y changer grand chose, quel que soit l'issue du scrutin en Novembre. Alors, sans m'intéresser de trop près aux primaires américaines, je profite de quelques semaines de calme avant les grands bouleversements. Notre petit bonhomme va débarquer dans nos vies dans quelques semaines, et l'impatience grandit de jour en jour...