lundi 19 juin 2017

Home, sweet home

Lac de Chalain, plage de Doucier
Une semaine de pur bonheur dans mon cher Jura, rien de tel pour nous remettre du décalage horaire. Si le voyage s'est plutôt bien passé (Amaury ayant dormi une bonne partie du vol entre Miami et Madrid), il a quand même fallu une paire de jours pour se remettre de ce long trajet, le tout, bien sûr, aidés par la gastronomie locale et le soleil quotidien. Rien n'a changé ici, ou presque. Le comté est toujours aussi bon, le Macvin toujours aussi appréciable, et les corniottes toujours aussi croustillantes. Nous sommes arrivés à temps pour la cueillette des fraises. Amaury s'est retrouvé assis, dans les fraisiers, à picorer les fruits mûrs à point, le menton dégoulinant de jus et les joues roses de plaisir. Chez Mamie, il a aussi mangé une bonne livre de framboises, et a dit bonjour au chien. Il est obsédé par les animaux, et a pu admirer de près des poneys, des vaches, et bien sûr, le chat de mes parents qui lui, s'est bien gardé de s'approcher d'un petit Loulou curieux mais chenapan sur les bords. A Miami, notre maison n'a qu'une seule marche, aussi Amaury a également découvert ici les escaliers, et la balançoire. La montée est facile, à quatre pattes, mais la descente est "en cours d'apprentissage". Du reste il réussit à ouvrir toutes les portes, et l'on ferme le portail du jardin pour s'assurer qu'il reste loin des voitures. Bref, une belle petite semaine vient de s'écouler, et ce n'est que le début. Bientôt, j'irai faire un tour du côté de Besançon, puis à Paris pour quelques jours. Je savoure chaque journée, sous un soleil radieux et un ciel bleu sans l'ombre d'un nuage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser des commentaires! J'y répondrai dès que possible :-)