Etre orthophoniste aux Etats-Unis

Exercer en tant qu'orthophoniste français aux Etats-Unis n'est pas chose aisée. Hormis les différentes écoles et lycées français, il reste difficile de pouvoir s'établir, que ce soit en langue anglaise ou en français.
Le parcours des américains pour devenir orthophoniste, ou speech-language pathologist (SLP), voire encore speech therapist (ST), n'est pas le même qu'en France. Un bon vieux diplôme universitaire, comme notre CCO, n'est pas suffisant. Le métier souffre pourtant d'un cruel manque de praticiens, notamment en ce qui concerne la prise en charge des adultes/du troisième âge. Ici, en Pennsylvanie, deux postes sur trois sont vacants. Poster mon CV sur internet a suffit à déclencher une vague d'appels de recruteurs, qui bien sûr étaient tous déçus de ne pouvoir m'employer (car je ne possède pas encore la licence d'exercice professionnel).

La formation initiale
Chaque orthophoniste aux Etats-Unis possède une licence (Bachelor's degree) en quatre ans, qui comporte un minimum de cours consacrés à la biologie, anatomie, psychologie, linguistique, sémantique générale, et phonétique. Ils doivent avoir un major (leur matière dominante) en audiology ou en speech-language pathology / communication sciences and disorders. Ensuite, les étudiants sont admis en Master de Communication Sciences and Disorders, ou de Speech-Language Pathology, de façon très sélective. A l'issu de ce Master's degree, ils ne sont pas orthophonistes pour autant.
Pour exercer, ils leur faut posséder le Certificate of Clinical Competence (CCC), le seul reconnu dans tous les Etats-Unis. Son obtention est soumise à une évaluation par l'ASHA (American Speech Hearing Association), qui correspondrait à peu près à un "ordre des orthophonistes" chez nous (qui aurait beaucoup plus de pouvoir que la FNO). Pour y prétendre, il faut :
- avoir au minimum un master comprenant des cours et des stages
- faire 375 heures d'observation et de pratique clinique sous la direction d'un orthophoniste
- passer l'examen national (National Examination in Speech Language Pathology) et le réussir, il est très sélectif et de nombreux américains échouent à la première tentative (cet examen est aussi appelé le praxis).
- réaliser une Clinical Fellowship Year (CFY), qui correspond à une année d'"internat" payée, avec 1260 heures obligatoires.
Une fois la licence professionnelle (CCC) obtenue, les professionnels sont soumis à une obligation de formation pour maintenir leur autorisation d'exercer.
Le parcours est donc très différent de l'orthophoniste français, qui se contente du Certificat de Capacité en Orthophonie, qui à ce jour n'est pas soumis à une quelconque obligation de formation (certains orthos ne se sont pas formés depuis 15 ans, sans rencontrer aucun problème !!!) 

Les démarches pour exercer aux Etats-Unis lorsqu'on est français
Deux démarches peuvent être entreprises :
- la première consiste à contacter l'ASHA, pour ensuite viser la licence professionnelle valable dans tous les états des Etats-Unis.
- la seconde consiste à contacter directement la branche de l'ASHA d'un état en particulier, par exemple dans mon cas la PSHA (Pennsylvania Speech-Hearing Association).

Malheureusement, du fait que le CCO n'est rentré dans la réforme du LMD que récemment, je ne suis pas, en tant qu'ancienne diplômée, reconnue au niveau master mais au niveau licence (et quelques crédits en plus). 
La procédure d'équivalence est si pointilleuse que je ne connais personne -à ce jour- qui ait pu décrocher sa licence professionnelle pour être orthophoniste reconnue aux Etats-Unis, sans être préalablement repassé par la case université, pour au moins un an (voire deux) de master.

Dans mon cas, il m'a donc fallu absolument retourner à l'université, suivre l'intégralité des cours proposés pour un jour obtenir mon CCC (Certificate of Clinical Competence)
J'ai d'abord commencé par suivre deux cours à l'Université de Bloomsburg en 2011-2012, et j'ai rejoint officiellement le cursus de Master of Sciences in Speech and Language Pathology lors des deux années scolaires 2013-2015. J'ai obtenu mon master en 2015, et la prochaine étape sera pour moi de terminer mon CF (clinical fellowship, sorte d'"internat" en orthophonie).